Publicité
Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:
24 juin 2018 - 15:30

Bilan des réalisations de la dernière session

UNE ÉQUIPE FORTE QUI A FAIT SES PREUVES


VAL-D’OR, le 22 juin 2018. – Le député d’Abitibi-Est et adjoint parlementaire du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Guy Bourgeois, a procédé aujourd’hui au bilan des réalisations de la dernière session.


« J’ai oeuvré chaque jour avec mon équipe pour faire avancer le Québec dans la bonne direction et pour améliorer la qualité de vie de toutes et de tous. Il fallait, souvenez-vous, un gouvernement qui s’occupe des vraies affaires. C’est en posant les bons gestes qu’aujourd’hui nous pouvons constater que l’économie du Québec tourne à plein régime et tout ça, on l’a réalisé parce qu’on a une équipe forte qui a fait ses preuves. Tout est à notre portée : nos rêves, nos ambitions. De nouveau, tout est possible pour toutes les générations » a déclaré le premier ministre.


L’économie au centre de l’action du gouvernement


Le député d’Abitibi-Est, M. Bourgeois, a insisté sur le fait que, dès 2014, le ménage a été fait dans les finances publiques et que plusieurs gestes ont été posés pour soutenir les entreprises. Il n’y a qu’à penser à l’allègement de leur fardeau fiscal, à l’importance accordée aux nouvelles technologies, à la modernisation, à la révolution de la fiscalité municipale, au soutien du secteur minier et à la relance du Plan Nord.


Il a soutenu que ces gestes font qu’aujourd’hui, l’économie de l’Abitibi-Témiscamingue tourne à plein régime : la croissance économique est la plus forte des dix-huit dernières années; ce sont près de 3 600 emplois qui ont été créés dans notre région; le taux de chômage se situe à 3,9% comparativement à 7,7%, en 2014; et la croissance des salaires la plus importante, au Canada, est au Québec.


En Abitibi-Est, plusieurs annonces économiques ont été effectuées au cours des derniers mois. À titre d’exemple, mentionnons une aide de plus de 5,6 M$ à nos entreprises afin de les accompagner pour accroître leur productivité, la création d’emploi et les appuyer pour établir des partenariats tout en favorisant l’innovation et la valorisation des connaissances. Nous pouvons penser à la Corporation Aurifère Monarques, Technologie Élément PSW, Abitibi Géophysique, Versadrill et Choco-Mango.


« Je suis aussi très heureux d’avoir contribué à l’amélioration de la qualité de vie des membres de la communauté de Kitcisakik par l’octroi d’une aide de 555 000$ ainsi que l’aide de plus de 100 000$ apportée à Cuisine Soleil pour la réalisation de deux projets en transformation alimentaire. Je tiens à rappeler l’investissement de plus de 2 ,3M$ pour l’industrie de la motoneige dans la région » a ajouté M. Bourgeois.


Agir sur les priorités des Québécoises et des Québécois


Le député d’Abitibi-Est, M. Guy Bourgeois, a rappelé qu’il y a maintenant moins de Québécoises et de Québécois dans la pauvreté, que les temps d’attente en santé sont à la baisse, que plus d’enseignants et de professionnels s’occupent de la réussite des jeunes dans les écoles et que le gouvernement investit comme jamais dans la mobilité durable et la culture, tout en diminuant les impôts.


Concrètement, cette réalité se reflète par l’investissement de plus de 1M$ pour la réalisation de projets en efficacité énergétique à la Commission scolaire de l’Or-et-des-Bois. De plus, une somme a été allouée à l’école St-Joseph pour la réalisation d’un projet novateur de classe extérieure. 13M$ ont aussi été attribués aux Commissions scolaires de la région pour des projets d’infrastructure.


« Améliorer la qualité de vie des citoyennes et citoyens est une priorité pour moi. Je suis fier d’avoir contribué à l’annonce d’investissements de plus de 4,5M$ pour la concrétisation des projets Habitations Tournesols au Soleil à Malartic et Château de Marie-Ève à Val-d’Or. Je suis particulièrement heureux de l’annonce du financement pour l’implantation d’un TEP Scan à Val-d’Or, c’est toute la population qui sera gagnante de cet investissement de plus de 6,8M$ » explique le député.


Notre gouvernement aide les Québécoises et les Québécois à avoir une chance égale de réussir et de s’épanouir. 4,1M$ ont été accordés pour favoriser l’inclusion économique et la participation sociale du plus grand nombre de personnes afin de donner à nos citoyennes et citoyens les moyens de mettre en place des mesures qui accroîtront leur niveau de vie. Près de 800 000$ ont été versés à divers projets pour offrir des services culturellement adaptés aux communautés autochtones du territoire.


« Aujourd’hui, en 2018, nous pouvons être fiers du chemin que nous avons parcouru ensemble. Nous avons su rétablir un climat de confiance qui a permis la relance de notre économie. Sans cet élan économique, nous serions encore à l’heure des choix difficiles. Cependant, il demeure encore fragile. Le monde change, et les défis et les enjeux sont grands », a affirmé M. Bourgeois.


Soutien à l’innovation


Le soutien au développement des capacités de recherche et d’innovation démontre la volonté de notre gouvernement à soutenir les secteurs porteurs pour l’Abitibi-Témiscamingue. Plus de 1M$ a été attribué pour la création du Centre d’excellence minier à l’organisme 48e Nord International dans le but de développer et de commercialiser de nouveaux produits et solutions technologiques. Afin de soutenir la réalisation de projets d’innovation minière, le Groupe MISA a également reçu 1M$ pour assurer le développement durable et responsable, la vitalité et la pérennité de l’industrie minière.
« L’Abitibi-Témiscamingue possède des atouts indéniables, lesquels permettent le transfert de connaissances au milieu industriel. Le Centre technologique des résidus industriels a obtenu 7,5M$ pour doter notre région, et tout le Québec, d’une expertise en recherche et en innovation dans le secteur de l’exploitation des métaux stratégiques. Je suis particulièrement fier de cette réalisation qui va assurer le développement durable de ce domaine de notre économie régionale » a indiqué le député d’Abitibi-Est.


Encore des défis à relever


Le député d’Abitibi-Est et adjoint parlementaire du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord a réitéré avec force qu’il va toujours défendre les citoyennes et citoyens de sa circonscription avec détermination. Il a également mentionné que le Québec devait faire face au défi de la pénurie de main-d’oeuvre et que, sans l’apport de nouveaux travailleurs, ce sont les emplois actuels qui seront menacés. Il a précisé que la réponse à ces défis ne peut pas être la fermeture des frontières ni le rejet de l’autre.


En Abitibi-Est, plus de 520 000$ ont été octroyés aux organismes pour attirer et retenir des personnes immigrantes, approfondir leur expertise et sensibiliser les employeurs à l’embauche de ces travailleurs.


« Les défis et enjeux demeurent nombreux. Je vais travailler jusqu’à la fin de mon mandat pour m’assurer de réaliser les projets en cours qui me tiennent à coeur. Je pense ici à la piscine de Senneterre, à la concrétisation du Château de Marie-Ève, de Kijaté, des logements de l’OHM, du carrefour giratoire et des résidences étudiantes. Je m’engage à travailler au déploiement de la couverture Internet et de bornes électriques sur tout le territoire. Le 1er octobre prochain, ne brisons pas l’élan économique du Québec. J’invite les Québécoises et les Québécois à miser sur une équipe solide qui a fait ses preuves », a conclu le député.


– 30 –
Source :
Joçanne Prévost
Attachée de presse
Cabinet du premier ministre du Québec
Téléphone : 418 643-5321
Renseignements :
Valérie Pomerleau
Attachée politique
Député d’Abitibi-Est
Téléphone : 819 824-3333

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Zoom-Bottin se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Zoom-Bottin collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.