Publicité
Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:
27 juin 2018 - 11:06

Radisson recoupe 18,5 g/t en or sur 1,1 mètres et 4,5 g/t en or sur 3,5 m à la limite entre les Zones F et 36E du projet O’Brien

 

Radisson recoupe 18,5 g/t en or sur 1,1 mètres et 4,5 g/t en or sur 3,5 m à la limite entre les Zones F et 36E du projet O’Brien

 

 
 

Rouyn-Noranda, Québec : Ressources minières Radisson Inc. (TSXV: RDS) («Radisson» ou la «Société») est heureuse d’annoncer une mise à jour des activités d’exploration en cours au projet O’Brien situé le long de la faille Larder-Lake-Cadillac, à mi-chemin entre Rouyn-Noranda et Val-d’Or au Québec.
 
Suivant la mise à jour de l’estimation des ressources courantes du projet O’Brien (Voir communiqué de presse du 20 mars 2018), la société annonçait l’augmentation du programme de forage en cours à 11 000 mètres avec un focus principal sur le secteur de la Zone F quelques mètres l’Ouest du secteur des ressources courantes.  
 
Faits saillants du communiqué:

  • Le sondage OB-18-76, complété à la limite entre les Zones F et 36E, a intercepté;
     
    • 18,5 g/t en or sur 1,1 mètres à 347,5 mètres de profondeur
    • 4,5 g/t en or sur 3,5 mètres à 509,5 mètres de profondeur inclus dans un intervalle de 3.5 g/t Au sur 5.5 mètres (Voir figure 1, 2 et 3).
       
  • 3 sondages complétés sur la Zone F à l’ouest du secteur des ressources courantes sont en cours d’analyse.
  • 3 courts sondages complétés en extension verticale du vecteur d’enrichissement défini sur le secteur 36E sont en cours d’analyse. (Voir figure 3).

Mario Bouchard, Président et chef de la direction commente : « Les premiers résultats du programme de forage établi sur la Zone F sont encourageants. L’information actuelle s’ajoutant aux résultats préalablement obtenus sur ce secteur nous permettront de continuer d’augmenter le nombre d’onces d’or par mètre vertical à un coût bien en-dessous de la moyenne de l’industrie au projet O’Brien».
 
Secteur de la Zone F
Le secteur de la Zone F du projet O’Brien est un secteur contigüe et à l’Ouest de la zone 36E. Des résultats de forage obtenus en 2016 et 2017 ont permis de démontrer l’extension verticale et latérale de secteurs historiquement minés sur la Zone F (Voir 20,2 g/t Au sur 2,5 m et 11,9 g/t Au sur 3 mètres). Dû au manque d’information 3D reliée aux anciennes infrastructures minières de la Zone F, ce secteur n’a pu être intégré à l’estimation des ressources courantes du projet O’Brien publiée le 20 mars 2018 (Voir Radisson annonce une augmentation de 95% des ressources indiquées du projet O’Brien).
 
La modélisation 3D d’ouvertures minières historiques de la Zone F est en cours et sera finalisée dans les prochaines semaines. L’équipe géologique y a également défini un programme de forage de 6 000 mètres, dont près de 2 000 mètres sont complétés, avec l’objectif principal d’y développer des ressources lors d’une éventuelle mise à jour des ressources courantes du projet O’Brien.

 

 

Toutes les carottes de forages de cette campagne sont de calibre NQ. Les analyses ont été réalisées de façon systématique sur une moitié sciée de la carotte. La seconde moitié de la carotte est conservée pour référence future. Les analyses ont été effectuées avec la procédure standard de pyro-analyse avec finition par Absorption Atomique (AA). Les échantillons ayant des résultats supérieurs à 5000 ppb ont systématiquement été ré analysé par gravimétrie. Les échantillons contenant de l'or visible ont systématiquement été analysés avec la procédure de tamisage métallique. Le protocole de contrôle de qualité comprend l'insertion d’échantillon standard et de blanc pour chaque groupe d'échantillons. Radisson a retenu les services du Laboratoire ALS Canada Ltd. à Val-d’Or au Québec.
 
Personne qualifiée
Catherine Jalbert, géo., agit en tant que personne qualifiée pour Radisson selon le Règlement 43-101 et a révisé et approuvé l'information technique contenue dans ce communiqué de presse.
 
À propos de Ressources Minières Radisson Inc.
Radisson est une société d’exploration minière basée au Québec. Le projet O’Brien, recoupé par la faille régionale de Cadillac, constitue le principal actif de Radisson. Le projet est l’hôte de l’ancienne mine O’Brien considérée avoir été le principal producteur d’or à fortes teneurs de la ceinture de roches vertes de l’Abitibi à l’époque de sa production (1 197 147 tonnes métriques à 15.25 g/t Au pour 587 121 onces d’or entre 1926-1957; InnovExplo, mai 2018).
 
Pour toutes informations, visitez notre site web au www.radissonmining.com ou contactez;

Mario Bouchard
Président et chef de la direction
(819) 277-6578
mbouchard@radissonmining.com
 
La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.
 
Énoncés prospectifs : Ce communiqué de presse peut contenir certains énoncés prospectifs. Toutes les affirmations incluses aux présentes, incluant la Date de clôture prévue, mais excluant certains faits historiques, correspondent à de l’information prospective et ces énoncés comprennent des éléments de risque et d’incertitude. Nul ne peut garantir que ces énoncés se révèleront exacts et il s’ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes qui pourraient faire en sorte que ces énoncés changent de façon importante, ainsi que les hypothèse retenues pour développer de tels énoncés sont décrits dans la documentation de divulgation de Radisson sur le site web de SEDAR au www.sedar.com.
 

 
 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Zoom-Bottin se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Zoom-Bottin collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.